Page 3 - 61-CDRH Aviation news juillet 2019
P. 3

Actualité  Délégation Patrimoine



























                        THE GLOBE AND MAIL

        Eric Reguly           European bureau chief
        Petitmont, France
        Published July 6, 2019


               Un mystère de la Seconde Guerre mondiale résolu:


               75 ans après, une équipe de chercheurs canadiens
               traverse l’Atlantique et retrace les deux derniers jours

               de deux membres d’un équipage de bombardier


            En 1944, un pilote canadien et son navigateur ont été abattus dans leur bombardier Lancaster au-dessus
        de la France occupée, mais leurs corps n'ont jamais été retrouvés. Où sont-ils allés et pourquoi ne sont-ils
        jamais rentrés chez eux? Il a fallu leur famille, des historiens amateurs et des étudiants des deux continents
        pour comprendre enfin.

            Madeleine Schultz se souvient des explosions terrifiantes comme si c’était hier. Elle avait 22 ans et vivait
        dans le village de Petitmont, dans le nord-est de la France, à 80 km de la frontière allemande. Dans les mois
        qui ont suivi le Jour-J, les bombardiers lourds britanniques et américains ont commencé à survoler la région,
        non par dizaines ou par centaines, mais par milliers.    De jour, les lourds quadrimoteurs étaient des B-17
        américains; de nuit, c’étaient les Lancaster, Halifax ou Stirling britanniques. Ils ont rempli les cieux et ont
        rasé les sites militaires allemands et les usines, parfois des villes entières.                                                    ►
   1   2   3   4   5   6   7   8